En MARS, le travail commence au jardin

Fleurs : Si les rosiers sont vigoureux, vous pouvez tailler à 5 yeux. Il va être temps de semer en pleine terre les fleurs annuelles rustiques telles que les soucis, les centaurées, les pois de senteur ou encore les nigelles. Semez aussi les capucines grimpantes et plantez les rosiers à racines nues. Mars est aussi le meilleur moment pour diviser les plantes vivaces. Si vous ne l’avez pas déjà fait, pensez à tailler les rosiers.

Arbres et arbustes : Taillez les arbres et les arbustes comme le buddléia, la clématite et le chèvrefeuille halliana. Lorsque mars sera bien avancé, plantez les arbustes à feuilles caduques et les arbres à racines nues. Pour que vos futurs massifs soient dans les meilleures dispositions possibles, préparez le terrain avec de l’engrais bio. C’est aussi le moment de bêcher pour aérer le sol et améliorer le drainage.

Pelouse : Le début du printemps sera aussi marqué par la première tonte ou la plantation du gazon. Du coup profitez-en pour faire réviser votre tondeuse.

Jardin : C’est en mars que le potager va réclamer de plus en plus d’attention. En pleine terre, semez épinards, carottes, laitues, fèves et poireaux. Mais attendez vraiment les premiers beaux jours pour le faire. Bien sûr, les semis sous abri vont aussi pouvoir débuter. Du côté des plantations, c’est le moment de mettre en terre les artichauts, asperges, échalotes et les variétés précoces de pomme de terre.

Fruits : Terminez la taille des fruitiers et apportez leur un engrais complet riche en azote. Pêchers et brugnoniers doivent bénéficier d’un traitement anti-cloque avant que les feuilles ne soient complètement ouvertes. Utilisez de la bouillie bordelaise si la végétation n’a pas démarré. Au verger, les framboisiers et autres groseilliers vont pouvoir être plantés.

Plantes d’ornement : La température augmente et la croissance redémarre. De ce fait, l’arrosage devra être plus fréquent tout comme l’apport d’engrais. Veillez tout de même à ne pas tomber dans le surdosage. Et attention à ne pas laisser d’eau stagnante dans les coupelles. Taillez vos plantes grimpantes d’intérieur et commencez à déplacer les pots qui avaient été placés près des fenêtres pendant l’hiver.